Interculturalité

Les élèves de 3G1, 3T1, 3QA, 3QS et 3Q2 ont découvert cette année dans leur cours de religion catholique avec M. A. Nulluy la dimension d’interculturalité et tout l’enjeu qui se construit autour de celle-ci. Les questions que nous nous posions étaient les suivantes: « Comment vivre à Bruxelles avec autant de cultures? »; « Comment faire cohabiter toutes ces cultures? »; « Quel est le rôle et l’impact de l’interreligieux dans notre société? ». Bref, d’innombrables questions auxquelles nous avons tenté de répondre durant notre chapitre relatif à cet effet.

C’est pourquoi, dans une démarche interculturelle, nous avons, tout d’abord, appris à nous connaître (nos racines), pour, ensuite, aller à la rencontre de l’autre unique et tellement riches en apprentissages. Pour ce faire, nous avons été au cœur même des trois religions monothéistes afin de visiter une mosquée (la Grande du Cinquantenaire), une synagogue (la Grande de Bruxelles) et enfin, l’église Notre-Dame du Grand Sablon: le tout sur une demi-journée, le 30 avril 2019! Nous avons été guidés par un imam, un guide officiel juif émanant du musée juif de Bruxelles et de notre professeur de religion; tous ces acteurs nous ont permis de comprendre les us et coutumes ainsi que les spécificités des lieux en question dans un dialogue respectueux, mature et sérieux de l’autre et de sa culture! Un apprentissage riche en anecdotes et unique en son genre avec un groupe volontaire, intéressé (voire même intéressant) et ayant la soif et la volonté de rencontrer des univers qui étaient, dès lors, jusque là méconnus de la jeunesse.

Cette expérience était bien plus porteuse de sens qu’une lecture barbante dans des livres; vivre la religion au cœur même de celle-ci avec respect afin de pouvoir, plus tard, vivre ensemble paisiblement dans un monde où nos différences sont en fait nos richesses.

Animation en TQ sociale

5QC : Animation “Dans la peau des députés” :

Les élèves de 5QC Technique sociale ont eu la visite d’une ex-député européenne, Hélène Brasero-Martin, aujourd’hui superviseuse à l’institut Europe Direct Brussels.

 

L’objet de l’animation était les institutions européennes et le rôle des députés européens. Après quelques informations théoriques sur les institutions et le rôle des députés, nos élèves se sont mués en député européen le temps de quelques heures afin de percevoir au mieux leurs rôles.

Ils se sont vu attribuer un pays et groupe de partis politiques et ont été amené à discuter, argumenter et enfin voter des lois européennes en classe.

Les élèves de 5QC se sont parfaitement prêtés au jeu !


6QA B et C : Animation “Au-delà des préjugés

Les 3 classes de TQ sociales ont eu la visite de 6 animateurs de l’asbl Conseil Jeunesse et Développement.

L’objet de l’animation était le cas des migrants. Les animateurs ont, à l’aide de divers jeux ludiques, fait réfléchir les élèves sur leurs éventuels préjugés et stéréotypes concernant les migrants. Les animations couvraient tant l’aspect géographique que les aspects culturel et social de la migration afin d’enrichir au maximum les connaissances de nos élèves.

Finale de l’interécole de basket

L’équipe cadette de basket du Centre Scolaire Saint-Adrien Val Duchesse (2004-2003) avait remporté, le mercredi 27 février, son ticket pour la grande finale grâce à sa victoire au tournoi interécoles Brabant-Bruxelles.

C’est pourquoi elle représentait fièrement les couleurs de son école ET de sa province lors de la grande rencontre interprovinciale francophone 2018-2019 qui se déroulait ce mercredi 15 mai à Jumet (et pas n’importe où; sur les terrains des Spirous Jeunes, s’il vous plait!).  En effet, nous avons eu la chance de rencontrer les vainqueurs des autres provinces de notre Belgique francophone pour s’affronter avec sérieux, fair-play, détermination, stratégie et respect sur le terrain autour du ballon orangé. Nos joueurs, qui sont, pour certains, néophytes dans ce sport, et, pour les autres, dans des clubs différents, ont pu clairement se battre en équipe pour représenter les deux sites de leur belle école. Ils ont tout donné jusqu’au bout, sans jamais baisser les bras! 

In fine, nous terminons 3e de la Belgique francophone face à de très grosses équipes qui évoluaient toutes en club ensemble. Nous pouvons fièrement remercier tous les acteurs qui ont soutenu le projet sportif et éducatif de cette compétition qui s’achève pour cette année. Les jeunes en ressortent grandis et l’école a pu être mise en avant devant toute la Belgique francophone face à des centaines de personnes présentes autour des six terrains. Les parents et les professeurs ont été d’une aide incroyable grâce à tous leurs messages de soutien envoyés durant la compétition… Comme quoi, l’éducation peut aussi se faire autre part que dans une salle de classe. 

Enfin, toutes nos félicitations sont adressées aux joueurs (et joueuse).

Journée du qualifiant et Portes ouvertes

Les élèves et l’équipe éducative de l’Institut Saint-Adrien ont le grand plaisir de vous inviter à sa journée portes ouvertes le samedi 4 mai 2019 de 10h à 15h.

Prenez le temps de visiter notre école, de parcourir nos couloirs et entrez dans nos locaux pour découvrir l’éventail des options que nous offrons en technique de qualification et en professionnel.

Vous aurez l’occasion de rencontrer et de discuter avec nos professeurs, nos éducateurs, nos élèves. L’équipe de direction présentera l’école à 11h et à 14h (local auditoire). Vous comprendrez que nous avons un objectif : mener nos élèves, le plus loin possible, dans leurs apprentissages en les rendant autonomes et responsables.

Animation justice avec les 5QA

Les élèves ont pu observer 3 cas réels jugés en correctionnel au palais de justice de Bruxelles et ensuite se mettre dans la peau des différents acteurs de la justice dans le tribunal concernant un cas imaginaire.

Ils ont été briefé et ont ensuite eu un long entretien avec le juge Luc Hennart, président du tribunal de première instance de Bruxelles.

sdr

Tournoi interécole en basket

Ce mercredi 27 février 2019, les élèves étaient attendus pour le tournoi interécole en basket (années 2003-2004) qui se déroulait au CERIA d’Anderlecht afin de faire ressortir le gagnant de la province Bruxelles-Brabant Wallon. Au terme des quatre matches disputés, l’équipe du Centre Scolaire Saint-Adrien Val Duchesse a réussi une prouesse jamais exécutée dans sa propre histoire au sein de cette discipline… En effet, elle est ressortie gagnante invaincue (88 points marqués contre 27 encaissés seulement – très loin devant la deuxième équipe) et pourra dès lors disputer la grande finale interprovinciale à Jumet (sur le terrain des Spirou Jeunes) pour représenter la province de Bruxelles- Brabant-Wallon. 

Par ailleurs, nous voulions véhément féliciter et remercier l’engagement dont cette équipe a fait preuve durant toute la compétition (mais aussi, avant et après celle-ci). C’est pourquoi il est important de souligner l’attitude exemplaire que cette belle brochette de jeunes a fait preuve. Nous sommes éblouis par la détermination, le respect, l’engagement, le fair play, le mental, l’esprit d’équipe et la volonté de faire de grandes prouesses en portant fièrement les couleurs de l’école de tous! Nous partons maintenant pour le tournoi interprovincial qui risque d’être un autre challenge tout aussi intéressant sportivement qu’humainement parlant. Encore bravo à tous les jeunes qui ont mis leur cœur à l’ouvrage.

Opéra avec les 3e de Saint-Adrien

Les élèves de troisième année de Saint-Adrien ont été amenés, dans le cadre du cours de français de Mme Stoquart et M.Nulluy, à découvrir un art nouveau et méconnu, liant la parole, le chant, la musique, la danse et l’expression scénique. L’opéra semblait être quelque chose de si éloigné voire même effrayant. 

D’abord moqueurs, ensuite investigateurs, ils ont souhaité en savoir davantage sur cette représentation qui allait se dérouler dans un lieu dit comme étant « splendide »; le théâtre de la Monnaie fraîchement rénové. 

Aidés par des professionnels venus en classe, les élèves semblaient parés pour cette expérience qu’ils n’allaient nullement oublier ce vendredi 16 novembre 2018. En effet, tant la voix, l’opéra en tant que tel ou encore, le metteur en scène tchèque, Leoš Janáček et le contexte de l’ouvrage original « Souvenirs de la maison des morts (1862) » de Fiodor Dostoïevski, tout cela n’avait plus aucun secret pour nos élèves. La question la plus relevée voire problématique était celle des vêtements: que porter à ce genre d’occasion? La chemise fut de rigueur ainsi que la petite blouse… un dresscode grandement respecté qui a permis à nos 60 étudiants de se glisser sans aucun problème dans un théâtre bondé. 

Bien installés à travers toute la Monnaie, les trois coups ayant retenti, nous voilà prêts à vibrer aux sons et éclats de voix de chanteurs exceptionnels. « La maison des morts » nous raconte en 1h30 une histoire émouvante et poignante. L’auteur russe y décrit les conditions de vie inhumaines dans un camp de travail sibérien à partir de ses expériences et des témoignages de ses compagnons de détention. Le chant, la danse, les mimes très contemporains et surtout les traductions permettaient une compréhension optimale de ce spectacle. 

Après de très longs applaudissements – c’est étrange, il faut saluer tous les artistes et cela prend vraiment du temps… drôle de sensation,- nous revoilà sur le parvis de ce magnifique théâtre prêts à affronter à nouveau le froid, le rythme plein la tête. Un avis certes, mitigé et partagé auprès des élèves, mais contents d’avoir vécu cette expérience culturelle unique! Objectif atteint!